Le Christ aime qu'on lui préfère la vérité, car avant d'être le Christ, il est la Vérité.
Si on se détourne de lui pour aller vers la vérité,
on ne fera pas un long chemin sans tomber dans ses bras.
(Simone Weil)

ACCUEIL
Les-ecritures.com
Orient-Chretien.com
britanny.net
Evangile sur Cdrom
Le Suaire
musical-hits.com

0002.net

   Accueil
   Dieu existe t'il?
   Qui sont les athées?
   Pourquoi nier l'Evidence ?
   Le matérialisme?
   Athéisme ou Islam
   La Religion du Doute
   La foi
   La différence
   Le Christ c'est qui?
   Pourquoi la mort fait peur?
 Contactez-nous
 
Copyright © 0002.net
Qui sont les athées
Il est donc normal de chercher à comprendre ce que veulent nous dire tous ceux qui pensent qu'il n'y a aucune intelligence qui a créée notre intelligence, mais qu'un simple hasard a pu engendrer toute la civilisation humaine:
1-Pierre Desproges 1939-1988 auteur et humoriste : Dieu : un père comme celui-là, il vaut mieux ne pas en avoir.
2-René Barjavel 1911-1985 :auteur, precurseur de la science fiction: D'abord cette idée que l'homme n'est pas bon, et, en conséquence, que l'épreuve la plus dure est encore méritée. Aussi l'idée que, selon l'impénétrable justice de Dieu, l'innocent paie pour le coupable. Enfin cette idée aussi que notre pays, léger et impie depuis tant d'années, devait un grand sacrifice. Sombre mystique de la guerre, qui s'accorde avec l'ennui, la fatigue et la tristesse de l'âge. (La faim du tigre -1966)
3-François Cavanna 1923- journaliste et écrivain: Dieu avec son don d'ubiquité ne posséderait-il pas aussi celui d'iniquité? (Les pensées - 1994)
4-Marcel Conche 1922, Philosophe: L'humiliation et l'opprobre sont l'état naturel du chrétien. (Orientation philosophique)
5-Albert Camus 1913-1960 Ecrivain: Dieu est un névrosé narcissique : il a créé les hommes tout spécialement pour se faire adorer. (Caligula)
6-Emile-Michel Cioran 1911-1995, Philosophe: Je dois refuser d'admettre la possibilité de la légitimité du supplice des enfants. Or croire en l'existence d'un Dieu créateur du monde serait admettre la possibilité de cette légitimité. Ainsi, d'un point de vue moral, je n'ai pas le droit de croire, je ne puis croire en Dieu. Il est donc moralement nécessaire de nier l'existence de Dieu. (...) Il est indubitable, en effet, que le supplice des enfants a été et ne devait pas être, et que Dieu pouvait faire qu'il ne soit pas. Comme Dieu ne s'est pas manifesté dans des circonstances où, moralement, il l'aurait dû, s'il existait, il serait coupable. La notion d'un Dieu coupable et méchant apparaissant contradictoire, il faut conclure que Dieu n'est pas. (Syllogismes de l'amertume)
7-Achille Chavée 1906-1969, poète belge : Depuis 2000 ans, Jésus se venge sur nous de n'être pas mort sur un canapé."
8-Jean Rostand 1894-1977, écrivain, moraliste :Mon Dieu, mon Dieu, délivrez-nous de toutes les religions.(Pensées d'un biologiste)
9-Mikhaïl Bakounine, 1814 - 1876, Philosophe Russe : Dieu n'est pas bon, non plus. Il suffit de jeter un coup d'œil sur le monde pour se rendre à l'évidence. C'est la contradiction entre cette évidence et le bon Dieu vanté par des propagandistes puérils qui multiplie les incroyants. Le bon Dieu vide les églises, car nul ne peut y croire.
10-André Gide 1869-1951, écrivain :L'Evangile n'est qu'un roman oriental, dégoûtant pour tout homme de bon sens et qui ne semble s'adresser qu'à des ignorants, des stupides, des gens de la lie du peuple, les seuls qu'il puisse séduire.(Les Faux-Monnayeurs / 1925)
11-Emile Chartier, dit Alain 1868-1951-Philosophe: Il n'y a qu'une façon de s'égaler aux dieux : il suffit d'être aussi cruel qu'eux." Dieu tout-puissant est responsable du mal. Mars ou la guerre jugée, 1921
12-Sigmund Freud 1856-1939 Médecin, psychanalyste :La cruauté, c'est le premier des attributs de Dieu. (L'avenir d'une illusion)
13-Anatole France 1844-1924 auteur, académicien:- Comment expliquez-vous tous les fléaux qui sévissent sur l'humanité ? Pourquoi les pestes, les famines, les inondations, les tremblements de terre ?
- Il faut bien que Dieu se rappelle à nous de temps en temps... (Les dieux ont soif, 1912)
Elles [les doctrines religieuses] sont toutes des illusions, indémontrables, nul ne saurait être contraint de les tenir pour vraies, d’y croire. Quelques-unes d’entre elles sont tellement invraisemblables, tellement en contradiction avec tout ce que notre expérience nous a péniblement appris de la réalité du monde, que l’on peut - tout en tenant compte des différences psychologiques - les comparer aux idées délirantes. On ne peut pas juger de la valeur de la réalité de la plupart d’entre elles. Tout comme elles sont indémontrables, elles sont irréfutables. (La révolte des Anges, 1914)
14-Guy de Maupassant 1850-1893 écrivain et poète :Eternel meurtrier [Dieu], qui semble ne goûter le plaisir de produire que pour savourer insatiablement sa passion acharnée de tuer de nouveau, de recommencer ses exterminations à mesure qu'il crée des êtres.(Bel-Ami / 1885)
-On tue un homme : on est un assassin. On en tue des millions : on est un conquérant. On les tue tous : on est un Dieu.(L'Angelus)
15-Gustave Flaubert 1821-1880 écrivain et poète:Les théologiens et les philosophes, qui font de Dieu l'auteur de la nature et l'architecte de l'univers, nous le font paraître absurde et méchant. Ils le disent bon parce qu'ils le craignent, mais ils sont forcés de convenir qu'il agit d'une façon atroce. Ils lui prêtent une malignité rare, même chez l'homme. Et c'est par là qu'ils le rendent adorable sur terre. Car notre misérable race ne vouerait pas un culte à des dieux justes et bienveillants. [...] Sans le purgatoire et l'enfer, le bon Dieu ne serait qu'un pauvre sire. (Ecrits de jeunesse, Agonies -1838)
16-Condorcet 1743-1794 philosophe: Le vrai matérialisme fait de Dieu une impossibilité, de la révélation une vue de l'esprit, et de la vie future une absurdité.(La Raison de mars 2004)
17-Paul Henri Dietrich, baron d'Holbach 1723-1789 philosophe :S'il existait un Dieu bon, ne serait-on pas forcé de convenir qu'il néglige étrangement en cette vie, le plus grand nombre des hommes? Il semblerait que ce Dieu n'a créé les nations que pour être les jouets des passions et des folies de ses représentants sur terre.
Toutes les religions sont stupides avec leur morale puérile et leurs promesses égoïstes, monstrueusement bêtes. La mort, seule est certaine. (Histoire critique de Jésus-Christ / 1770)
18-Denis Diderot 1713-1784: Quelle chose grandement niaise et cruellement bouffonne que ce mot qu'on appelle Dieu !"
 
On constate donc deux choses: tout d'abord que la pluspart des grands scientifiques croient en un Créateur et que ce qui se disent athées ne disent pas qu'il n'y a pas de Créateur mais qu'il est méchant.
 
On n'a besoin d'aucune foi pour croire en un Créateur, c'est la logique même. Les athées ne sont pas aussi absurdes que celà. Ils sont fachés avec Dieu alors ils l'ignorent. Ils n'ont aucun argument rationnel:

On n'a pas besoin de preuve pour ne pas croire que Dieu existe!

S'il y avait des preuves de l'existence de Dieu, cela se saurait et on ne se poserait pas la question.
Le concept de Dieu est incompréhensible
Dieu on ne le voit pas donc il n'existe pas
"Dieu", une créature humaine
Si le hasard n'existait pas, il faudrait l'inventer !
Pourquoi faudrait-il qu'il y ait toujours un sens, qu'il y ait une raison suffisante ou un Verbe pour toute chose ?
 
Du point de vue scientifique rien ne permet de prétendre de l'inexistence d'une intelligence créatrice de l'univers bien au contraire, il serait absurde de croire que notre intelligence soit le résultat du hasard. C'est l'exemple type d'une fausse idée que les puissants qui contrôlent l'éducation et la culture arrivent à transformer en vérité populaire.
 
Alors quels sont les vrais raisons qui poussent tant de gens à nier l'évidence.
Pour le savoir Clique ici sinon Clique là